DOCTRINE L-AST

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DOCTRINE L-AST

Message  alice le Mer 13 Jan - 8:20

Voilà, le sujet est ouvert, pour une meilleure définition de notre doctrine...
Les thèmes peuvent être les suivants :

- Lien entre architecture, urbanisme, paysage et les autres, comment on se positionne ?

-Qui en découle, la pluridisciplinarité qui nous est chère, mais qui pour le moment n'est pas vraiment actée dans nos pratiques, quels choix ?

-La question de la participation... vous en pensez quoi ? l'archi doit-il conduire le bateau ?

- Notre positionnement au regard de notre engagement dans l'association, et dans la société : pour rigoler ensemble, continuer de boire des bières avec les potes le soir ? pour construire un monde meilleur ? pour expérimenter des alternatives de travail ?

- La question des méthodes de travail : théoriser un peu le workshop et son intérêt... pédagogique, débat etc..., nos autres méthodes (chercher une diversification et ne pas se cantonner à ça)

- et tant d'autres...

lâchez-vous !




mais pas trop (niveau pets, je ne sais pas comment ça va, en 2010, meilleur niveau que 2009 ?)

bye bye
avatar
alice

Messages : 678
Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 32
Localisation : Barcelone

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

EB.doc

Message  Redneric le Mer 24 Fév - 4:17

Doctrine :

Sospel Expérimentation.
L-AST, quel objectif ?
Trouver des alternatives, des ouvertures pour diffuser la qualité architecturale sans tabou.
Notre critique de la pratique architecturale et de la pensée urbaine se fonde sur plusieurs points :
-La spécialisation des compétences, qui sépare toutes les phases de production d’un projet urbain et in fine architectural.
-Le sens unique de la réflexion urbaine, de haut en bas, qui déresponsabilise le citoyen sur l’aménagement de son environnement (qui se retrouve le plus souvent dans une position d’opposition destructrice).
-L’architecte, cantonné à un rôle de maitre d’œuvre, qui délaisse la réflexion urbaine.
Par des actions expérimentales, L-AST doit imaginer des alternatives au mode de production actuel de l’architecture et de la ville.
L’association doit être le lieu de la proposition, de l’expérimentation, tentant de trouver des solutions théoriques et pratiques aux problèmes évoqués plus haut.
Pour le workshop de Sospel, il me semble que le seul objectif de proposer des idées aux élus et à la population Sospeloise n’est pas suffisant. La boite à idée que constitue le workshop doit permettre d’éveiller les responsables politiques, de les mettre en face de leurs échecs pour les faire réagir.
L’association doit donc tout faire pour que la première étape que constitue le workshop ne reste pas sans suite. Arriver donc à convaincre, à sensibiliser et à proposer.
Il faut rendre notre travail et donc le travail des étudiants réellement intéressant pour les responsables et pour la population. La sensibilisation en amont et en aval du workshop est donc primordiale.

Voir l’association L-AST comme un laboratoire, une structure qui nous permet de rechercher des solutions, et bien sur, de prendre des risques.

NB : Si l’association en vient un jour à être maître d’œuvre, ce sera à titre expérimental.
avatar
Redneric

Messages : 306
Date d'inscription : 23/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Changer les rapports...

Message  Stéphanie le Ven 26 Fév - 21:36

Je suis assez en accord dans l'ensemble avec ce que dit Eric.
Je suis pense que pour changer le monde, il faut commencer par changer les rapports humains et professionnels...
- entre architectes (praticiens, enseignants, Ordre, Syndicat)
- entre architectes et acteurs du projet (Elus, Maitrise d'Ouvrage publique ou privée, BET, Entreprises, Sociologues, Paysagistes, Futurs habitants...
On dit que la pensée des architectes n'est pas respectée et reconnue, mais nous n'estimons pas non plus le travail des différents intervenants de la pratique architecturale. Il faut changer cela.
Ce sont ces nouveaux rapports d'estime et de reconnaissance mutuelle qui permettront de mettre en valeur et de rendre indispensable, non pas le travail des architectes ou des autres, mais bien la Démarche de Projet avec un grand D... Viva la Projettation!!
En montant des groupes de réflexion comme sur Sospel avec des intervenants de divers métiers, je pense que nous sommes sur la bonne voie.
A voir si ça vaut le cout de répéter cette démarche sur l'ensemble de nos projets.
Jamais d'architectes seuls?
avatar
Stéphanie

Messages : 290
Date d'inscription : 02/12/2009
Age : 34
Localisation : Marseille - Au siège

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DOCTRINE L-AST

Message  Jo le Sam 27 Fév - 4:28

Essai doctrinale 27.02.2010


Puise que l’on dit qui faut vivre avec son temps, il est important de croire en l’action qu’il nous ait possible de faire à l’heure ou nous jeunes architectes prenons place dans le mécanisme social des hommes. Notre action d’architecte est constituer avant tout par un idéal un rêve, puis d’une réalité composée de compromis et de stratégie. Ce texte à pour priorité de définir quel est ce premier constituant, cet idéal.

Le processus architectural à l’heure actuelle ne nous fait pas bandé ! Car dès les prémisses du projet les acteurs sont orientés vers des préoccupations spéculatives à court terme agissant dans l’intérêt d’un nombril et non dans l’intérêt d’une « colonie de nombril ». J’entent pas « colonie de nombril » une société, un groupement d’individu qui attendent d’un architecte toute l’attention et la sincérité, dans l’action menée envers le commun des mortels et dans la qualité de cette prestation dans le temps. Il est possible que l’histoire proche ait réduit l’architecte à être un spécialiste et non plus un généraliste lui faisant alors perdre en amont du projet, cette réflexion essentiel. Donc n’est il pas un combat loyal que d’arriver à nouveau à bander, à avoir le barreau, la trick, en allant au front et en essayant de reconquérir, non pas la profession des autres, mais de reconquérir une pensée saine, une pensée juste, mis au profit du bien être des l’hommes et non des poches de tous ces « mono nombril » !

Et puisque avancer à plusieurs c’est plus sympa que d’y aller seul ! Comme font les soldats quant ils jouent à la guerre, alors on met les savoir en commun. Cela est la principale motivation constitutive de L’atelier sans tabou. Sa forme d’association sert notre indépendance dans l’action et nous aides à pas se faire serrer dans l’étau politique et économiques qui pourrait nous diviser !

LAST part au front tous chibres en proue, pour s’inventer une nouvelle manière de faire de l’architecture au travers une nouvelle démarche basée sur un discours juste qui rallie la pensée commune, dans le but de se rendre indispensable.


Jonathan Bénita,
Bataillon LAST
avatar
Jo

Messages : 113
Date d'inscription : 25/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Esai de formalisation de la doctrine L-AST

Message  Jo le Mar 30 Mar - 10:21

avatar
Jo

Messages : 113
Date d'inscription : 25/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

et si c'etait juste ca?

Message  Asmodai le Dim 11 Avr - 22:35

« Ne remettez jamais en question la capacité d’un petit groupe de gens à transformer le monde. Rien d’autre n’y est jamais parvenu. »
Margaret Mead
avatar
Asmodai
Admin

Messages : 387
Date d'inscription : 25/10/2009
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

SOSPEL

Message  Asmodai le Mar 20 Avr - 2:21

Entre ville de terre

Encore de retour, encore découvert un monde mystérieux et enchanteur, un monde où l'on ressent des bribes de ce que fut l'homme et son combat perpétuel pour rester éveillé. Dans ce monde isolé par la pierre de l'emballement du temps, la terre s'exprime toujours. On y rencontre sa force, on s'y oppose, pour sentir vivre en nous toute l'histoire de l'être. Celle que des générations ont érigée pour se nourrir, pour se protéger et exacerber les humeurs du ciel. Ici des hommes on vécut, sont mort, et leurs enfants après eux perpétuant et perfectionnant l'art du geste, la connaissance de la vie. L’accumulation a sculpté monts et rivières, dompté l’arbre immortel, vaincu le monstre du temps en élevant des monuments témoins de l’ampleur de leur rayonnement.

Et si Sospel?

Aujourd’hui attrapés par la folie du siècle, celle même qui nous conduit là, cette enclave se détache de sa terre. La force que nous offrent aujourd'hui les milliards de petits corps, mort pour nous donner à respirer l'air, ronge ce qui a déterminé la vie de cette vallée, gangrène les savoirs établis. Cet équilibre autrefois tenu par la force de ses travailleurs, s'étiole, et seuls quelques uns tentent de réhabiliter ce monde en péril. Si la roche a suffit pendant des siècles à se prémunir des dangers venus de la mer, aujourd'hui la puissance des noirs millénaires, la gravi et s'installe. Sospel a besoin de se reconnaitre. De s'actualiser à nouveau, forger une nouvelle voie, sa place dans un monde qui arrive à bout de ses résistances.

Il est encore temps.

Pour réhabiliter Sospel, il faut entendre son cri, lire ses entrailles et lui proposer une place pour demain. Architectes ! Paysagistes ! Lâchez vos oripeaux, saisissez votre ambition et fabriquons un destin propre à cette ville. Entre nos mains apparait l’opportunité de faire ici ce qui n’existe nulle part ailleurs. Balayer le destin tragique qui attend cette vallée pour un avenir simple et claire, retrouver son cœur et lui donner ce qui de notre siècle fera la grandeur.
avatar
Asmodai
Admin

Messages : 387
Date d'inscription : 25/10/2009
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DOCTRINE L-AST

Message  alice le Mar 20 Avr - 4:10

pas compris...










un post en plus ! youpii !
avatar
alice

Messages : 678
Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 32
Localisation : Barcelone

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DOCTRINE L-AST

Message  Fred le Mar 20 Avr - 4:27

Attention Alice!
Ce genre de poste est à proscrire. Si tu veux augmenter ton nombre de message, fait le sciemment, on est pas sur un skyblog ici. Pour la peine tu mérite un smiley tout pourri : bounce

Après je dois avouer que moi aussi le texte de Romain me laisse perplexe.

Les noirs millénaire qui envahissent la roche qui servait à se protéger des dangers venue de la mer, y'aurait il un message caché la dedans? Une ode à la grandeur de ce siècle?
Hum...
avatar
Fred
Admin

Messages : 352
Date d'inscription : 14/10/2009
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur http://lateliersanstabou.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: DOCTRINE L-AST

Message  Asmodai le Mar 20 Avr - 6:09

Sachez, mortels, reconnaitre un prophète lorsque vous en croisez un.
Restez humbles et prosternez vous,
Ainsi et seulement ainsi, la rédemption vous sera accordée.

Regardez par delà les circuits et les pixels qui s'offrent a vous
Découvrez dans la psyché, par la méditation, l'expiation du voyou,
Ce malin, qui en vous ronge chaque jours votre âme pur d'enfant.
Là tout près de la lumière, rejoignez sans difficulté l'extravagant.

cat
avatar
Asmodai
Admin

Messages : 387
Date d'inscription : 25/10/2009
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Formation, transmission, pédagogie. L-AST médiateur renouveleur emmerdeur déstabilisateur

Message  alice le Mar 20 Avr - 7:13

Nous avons dit lors de la dernière réunion nous devions nous appuyer sur ce qui est en train de devenir notre point fort, institutionnellement, mais aussi doctrinalement : les écoles.

L'intérêt de travailler avec l'ENSA Marseille et l'ENSP n'est pas lié seulement aux sous et à la reconnaissance, mais aussi à une conviction qui est la notre : les institutions responsables de la formation jouent un rôle fondamental pour l'avenir des villes et des territoires.
Force est de constater, du moins pour Marseille, le peu d'ouverture, à la fois sur d'autres disciplines, sur d'autres territoires, sur le plaisir d'apprendre et de découvrir...

Comment se positionne L-ast par rapport à ça ? Sorte de médiateur entre le monde professionnel et le monde de la formation ? le petit lutin qui vient chatouiller les gros orgres plantés dans leur chaise de prof ? Un intérêt constaté presque généralement chez tous les membres de L-ast pour la pédagogie et la transmission (les lutins verts, Fred futur Aurélie Cristini, Eric qui prend des stagiaires, l'expérience de la visite de l'expo bateaubus avec le Lycée V. Hugo très bien accueillie...)fait que la pédagogie, la formation -sans forcément intervenir directement pour le moment- est un point central de notre doctrine. A NE PAS OUBLIER !
avatar
alice

Messages : 678
Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 32
Localisation : Barcelone

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sommes-nous des artistes ?

Message  alice le Lun 3 Mai - 8:50

En me penchant sérieusement sur l'ensemble des conditions/ formulaires/candidatures/propositions/axes de réflexion et autres bouffonneries deuxmilletreizesques, je me pose une question :

L-ast est-elle une artiste ? le féminin en fera rêver plus d'un, je le conçois.

Alors il faut peut-être avant tout se demander ce qu'est un artiste. Suivant la bonne méthode de notre cher Roux, je m'empresse d'aller voir dans le dictionnaire...
Dans le chapitre "étymologie", on retrouve :
1395 « celui qui pratique un métier, artisan » (Chr. de Pisan, Policie, LXIII, Ars. 2681 ds Gdf. Compl. : Ains decherra du tout l'office d'estre homme de mestier, que les clers appellent artistes) − 1794 (Actes du Gouvernement Revolutionnaire ds Quem.);2. 1404 « étudiant de la faculté des Arts » (Journal de N. de Baye, I, p. 103; S.H.F. ds Fr. mod., t. 4, p. 338 : Les juenes hommes, artistes fors et apers) − 1771, Trév.; 3. 1680 (Rich. : Artiste. Ouvrier qui travaille avec esprit et art); cf. 1788 (Mercier, Tableau de Paris, XII, 7, 179 ds Fr. mod., t. 23, p. 305 : Un glacier est un veritable artiste); 4. [1656 ds Bl.-W.5] 1753 (Dict. des Beaux Arts, cité ds Brunot t. 6, p. 682, no 4 : On donne ce nom [d'artiste] à ceux qui exercent quelqu'un des Arts liberaux et singulierement aux Peintres, Sculpteurs et Graveurs).

On note dès maintenant que dans le petit 2, l'étudiant en art est déjà artiste (donc nos workshopeurs sont d'authentiques artistes !)... à opposer à une vision de "maître" que l'on retrouve dans la déf 4.

Dans la partie définition, on retrouve :

1. Celui, celle qui cultive un art, qui pratique un des beaux-arts.
2. Artisan qui excelle dans son travail, qui a acquis une technique, une maîtrise d'exécution, un savoir-faire qui lui permet de reproduire habilement un modèle ou même d'en inventer de nouveaux.
3. Celui qui est capable de transposer les éléments de la réalité dans le cadre privilégié de son art.
avatar
alice

Messages : 678
Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 32
Localisation : Barcelone

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Je continue...

Message  alice le Lun 3 Mai - 9:07

A partir de là, qui est producteur d'"art" dans notre démarche ?

Ce sont les étudiants, mais ce sont aussi les encadrants, la transmission d'un savoir n'est-elle pas un art ?

Et L-ast, dans tout ça ? Quelle place avons nous ? Un collectif d'"artistes"... individuellement, nous sommes des créateurs, ou potentiels créateurs, créateurs râtés, ou grands maîtres (cf un certains Roux ayant décroché un B, signe de distinction suprême)... Collectivement, nous sommes des médiateurs. Pas des médiateurs de l'art, mais des médiateurs de la réflexion/production de la ville.
Qu'est-ce que nous créons ? du lien, des réseaux... c'est tout un art de faire ça !

En tout cas notre position doit être claire, sur ce que fait L-ast, et semble-t-il une double activité qui se profile : celle de création (épingle, logements éphémères...) et celle de médiation. Les deux sont indispensables et ne peuvent fonctionner l'un sans l'autre.
La médiation vide de sens et d'engagement on n'en veut pas, l'art pour l'art perd toute son âme, s'il n'est pas nourri par une multitude de connaissances, rencontres, expériences, constructions communes d'idées...

Voilà, à vous les pinceaux !
avatar
alice

Messages : 678
Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 32
Localisation : Barcelone

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: DOCTRINE L-AST

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum