Suis-je présentable ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Suis-je présentable ?

Message  Camille le Dim 11 Avr - 3:41

C'est dimanche, à l'heure du goûter mais toujours en pyjama, la question pourrait donc se poser au moment de rédiger une notice de présentation sur ma personne aux possibles lecteurs.

Que les dits possibles lecteurs veuillent donc bien pardonner ce manque crucial de politesse et d'urbanité, puisqu'il a été reconnu par les instances administratives de notre pays que le port du pyjama pendant les heures d'ouverture est passible d'un retrait de 4 points sur le permis, et d'une amende de 135 euros.

(C'est que je passe le code demain...)

La petite Camille (comprendre "moi") a donc commencé à grandir à Paris, dans le 18°arrondissement cher à mon coeur, entourée de pollution, de culture surabondante, et de grisaille pluvieuse. Elle y développe un goût pour la ville dessinée et une certaine nostalgie du siècle que les littérateurs pourraient appeler romantique.

(C'est vachement classe de parler de soi à la troisième personne, essayez vous allez voir).

Elle commence ses études d'architecture à Paris Malaquais, où elle découvre le manque total de méthode normée, de cohérence et d'entente entre les différents courants pour parvenir à réaliser un projet d'architecture.
L'architecture est plurielle, éminemment politique, et de préférence conflictuelle.

Parce qu'elle aime les villes, elle décide d'en goûter une autre, plus pluvieuse, plus biéreuse, plus plate. En 2004, parce qu'elle aime la Jet Set culturelle, elle part à Lille. Elle y découvre discours convenu et unilatéral, se disant que décidément, le bordel de Malaquais était pas si mal.

Tombée amoureuse entre temps d'un flaco borracho montévidéen, et de sa ville, elle part rencontrer le grand Autre au delà de l'Atlantique. Tracé orthogonal et bordel d'installation illégale, tout y est.

Par hasard, en rentrant de cette année tiermondiste, elle découvre La ville tiermondiste de France, qui, par analogie et antithèse, lui murmure des mots doux. Alors, elle y reste. Pour le temps qu'il faut.

Camille

Messages : 12
Date d'inscription : 26/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum